Blog Archive

agenda-semaine

Les meilleures pratiques hebdomadaires pour une santé naturelle

 
À l’Académie  docteur Nature, nous distinguons 7 niveaux thérapeutiques, qui correspondent à 7 niveaux de fonctionnement de  l’être humain, interconnectés entre eux.
Il est possible d’agir sur chacun de ces niveaux en appliquant nous-mêmes au  quotidien les principes d’hygiène de vie de la naturopathie et les pratiques préventives de santé et de bien-être : gestion de notre activité physique, de notre alimentation, de nos émotions, de nos relations, de nos pensées et croyances, etc.
 
Voici les meilleures pratiques à mettre en œuvre une fois par semaine (au moins) :
 
1. niveau corporel ou structurel :

pratiquer une activité physique régulière, selon son tempérament : gym douce, yoga, sport, vélo, danse, qi gong ou tai chi, art martial, natation, jardinage, …
marcher et respirer en profitant de la nature.

2. niveau cellulaire ou biologique :

Diète (jeûne) et mono diète (un seul fruit ou légume, voire deux), chacun un repas par semaine.

4. niveau émotionnel :

se faire plaisir, seul ou à deux : balade dans la nature, pique-nique, restaurant, soirée ou
sieste amoureuse, … (pensez aussi à ce qui vous donnait du plaisir étant enfant…)

5. niveau psychologique ou psychique :

faire un loisir qui nous passionne.
passer du temps avec ses proches : famille, amis, animaux. […]

18697342-saine-bio-l-gumes-bio-alimentaire

L’alimentation naturelle de santé

Selon la naturopathie, les grands facteurs de dérèglement de l’alimentation moderne sont les suivants :

Un raffinage systématique : le sucre blanc, le riz blanc, les pâtes blanches entraînent des carences en tout genre (vitamines, minéraux, fibres) et facilitent le stockage par le corps.
Des cuissons mal adaptées : fritures, cuissons trop longues entraînant une dévitalisation de la nourriture, une perte en vitamines et l’apparition de molécules toxiques (huiles chauffées, réaction de Maillard).
Une alimentation contaminée : pesticides, antifongiques, herbicides et même antibiotiques (pour les œufs et les viandes). Des produits chimiques qui peuvent se stocker de nombreuses années dans nos tissus graisseux.
Une abondance alimentaire : des repas trop riches, trop variés, trop longs fatiguent notre système digestif et hépato- biliaire : le transit est ralenti, l’assimilation favorisée, s’ensuit une prise de poids.

 

L’alimentation décrite ici est celle que, par expérience, permet de se maintenir en pleine santé, une fois nos divers symptômes ou troubles « guéris ». Elle agit donc comme préventif, mais il est profitable de voir cette alimentation non pas comme un « régime » mais une nouvelle habitude saine de vie. […]