Blog Archive

Plants grow up from dried desert mud

La déshydratation chronique

 
Hypothèses
Un être humain débute sa vie à l’état de fœtus composé de… 99% d’eau. À la naissance il est constitué d’encore 90% d’eau et arrivé à l’âge adulte, c’est toujours un être liquide à hauteur de 70%. S’il vit très vieux il se sera densifié jusqu’à 50% d’eau dans son corps.
 

(1. Ferry M. et al. Nutrition de la personne âgée, 2ème édition. […]

mieux-etre

Quel est le but des psychothérapies ?

 
Les croyances inconscientes
Plusieurs thérapies postulent que l’inconscient humain mémorise des traumatismes de l’enfance. En fait, tout se passe comme si l’inconscient mémorisait non pas les traumatismes ou les évènements traumatisants refoulés, mais les croyances « limitantes » engendrées par ces événements. Ces croyances agissent comme des programmes inconscients « négatifs », inefficaces, allant à l’opposé de notre bien-être. […]

mieux-etre

Les meilleures pratiques quotidiennes pour une santé naturelle

À l’Académie docteur Nature, nous distinguons 7 niveaux thérapeutiques, qui correspondent à 7 niveaux de fonctionnement de l’être humain, interconnectés entre eux.
 
Il est possible d’agir sur chacun de ces niveaux en appliquant nous-mêmes au quotidien les principes d’hygiène de vie de la naturopathie et les pratiques préventives de santé et de bien-être : gestion de notre activité physique, de notre alimentation, de nos émotions, de nos relations, de nos pensées et croyances, etc.
 
L’objectif principal est de mettre davantage de conscience, de présence à nos gestes quotidiens.
 
Voici les meilleures pratiques à mettre en œuvre tous les jours, comme un rituel de santé :
 
1. niveau corporel ou structurel :

s’étirer, comme les chats, dès le matin et le plus souvent possible, ou faire une salutation au soleil (yoga).
marcher et respirer (lentement, consciemment) en faisant des pauses dans la journée, en s’exposant au soleil (15-20 minutes par jour en moyenne, pour fabriquer la vitamine D).

2. […]

iomet-schema

Qu’est ce que le « terrain » en médecines naturelles ?

 
Définitions
Il existe de nombreuses définitions du terrain, et ces définitions varient selon la thérapie ou la méthode naturelle.
 
Définition du terrain de L’Académie Docteur Nature : l’ensemble des prédispositions biologiques innées d’une personne à développer plus particulièrement certaines maladies, mais aussi ses facultés de défense à certaines maladies, et qui se traduisent par certains modes de réaction physique et psychique. Ces prédispositions d’origine génétique et donc présentes dès la naissance, vont se manifester par la suite sur l’ensemble des plans de l’être humain, dans les dimensions physique, physiologique et psychologique.
Ce terrain inné se complète par un terrain acquis suite aux traumatismes vécus et aux erreurs du mode de vie : alimentation cuite et déséquilibrée, sédentarité, intoxications (métaux lourds, gluten, pesticides, additifs alimentaires, …) et dépendances (tabac, alcool, drogues, médicaments, …), etc.
 

On parle en naturopathie du tempérament humoral (bilieux, sanguin, nerveux, lymphatique), que l’on retrouve dans la plupart des biotypologies modernes, soit en quatre types (Sigaud, Pavlov, Corman), soit en huit, à la suite d’une dichotomie supplémentaire (Pende, Heymans-Le Senne, Klages, Jung, Vannier).
On parle en homéopathie de constitution (plan physique ou morphologique) et de diathèse (plan cellulaire). […]

guerir

Guérir sa maladie

Tout le monde aujourd’hui est d’accord avec l’idée que, au-delà de nos prédispositions génétiques, ce sont nos pensées, nos croyances, nos émotions, nos réactions aux événements, nos comportements (alimentation, sommeil, activité physique, habitudes toxiques, relations, etc.) qui créent, favorisent ou déclenchent la maladie.
 
Le psychanalyste Willy Barral a dit un jour que si nous étions capable de créer notre maladie, nous devrions être capable de nous en guérir.
 
La question essentielle reste : comment ?
 
Ce blog se donne pour mission d’y apporter des réponses, en faisant appel aux méthodes naturelles et aux médecines de terrain qui ont en commun l’objectif de stimuler les capacités d’auto-guérison de l’organisme sur ses différents plans.
  […]

Indigestion-500x332

Le message de la douleur

 

 

 
Le rôle de la douleur
Le symptôme de douleur est certainement le plus fréquent et le plus ancien chez l’espèce humaine.
Son rôle est avant tout le signal d’alarme le d’un dysfonctionnement du corps physique, mais en même temps de tous les autres plans de l’être humain : physiologique et biochimique (cellules, organes et appareils), biophysique (courants d’énergie des nerfs, méridiens, etc.), émotionnel, mental et spirituel. […]

adn1-660x440

Génétique et épigénétique

Définitions
La médecine classique ou allopathie se montre généralement fataliste concernant notre hérédité : nous ne sommes pas responsables de notre génétique et nous ne pouvons rien y faire.
Dans les médecines naturelles, on parle de « terrain » ou de « tempérament » pour désigner la part génétique de prédisposition aux dérèglements de la santé appelés « maladies ».
Les médecines naturelles dites « de terrain » (homéopathie, acupuncture, oligothérapie, …) sont beaucoup plus optimistes, car elles permettent justement d’équilibrer nos prédispositions génétiques.
Mais depuis peu, la science met en avant l’épigénétique, la grande révolution de la biologie de ces 5 dernières années, comme le dit Joël de Rosnay.
Tout le monde connait aujourd’hui la molécule d’ADN, support de notre hérédité. On a découvert que seulement 15% de l’ADN code pour les fonctions dont notre organisme a besoin pour vivre c’est à dire les protéines et en particulier les enzymes. […]

niveaux-logiques

Les Niveaux thérapeutiques

À l’Académie docteur Nature, nous distinguons 7 niveaux thérapeutiques principaux, qui correspondent à 7 niveaux de fonctionnement de l’être humain :
 
1) le niveau corporel ou structurel : c’est le niveau physique du corps, le fonctionnement des organes en systèmes corporels :  systèmes digestif, respiratoire, locomoteur, etc. C’est à ce niveau que l’on utilise les thérapies manuelles comme l’ostéopathie, la chiropratique, les massages (ou massothérapie), la kinésithérapie, etc.
2) le niveau cellulaire ou biologique : c’est le fonctionnement du corps au niveau des échanges biochimiques entres  cellules et au sein des cellules. C’est à ce niveau que l’on utilise les thérapies comme la phytothérapie, l’aromathérapie ou l’oligothérapie.
3) le niveau biophysique : c’est le  fonctionnement du corps au niveau électromagnétique. C’est à ce niveau que l’on utilise les thérapies comme l’acupuncture, l’homéopathie ou les ondes électromagnétiques.
4) le niveau émotionnel : niveau des émotions comme la peur, la colère, la rage, la tristesse et celui des émotions réprimées qui entravent la santé psychique. […]