Blog Archive

prostate 1

La prostate

Définitions
La prostate est une glande de l’appareil génital masculin, d’environ 20 g, en forme de châtaigne, de cône ou de pyramide d’environ 2 centimètres sur 3, et située dans la cavité pelvienne, sous la vessie, autour de la naissance de l’urètre, au-dessus du périnée, en avant du rectum et en arrière de la symphyse pubienne. Elle est de couleur blanchâtre à rose pâle et de consistance assez ferme, élastique, ligneuse. La prostate livre passage à quatre conduits : l’urètre prostatique, les conduits éjaculateurs et l’utricule prostatique. Il s’agit donc d’un organe qui constitue un véritable carrefour des voies urinaires et génitales. La prostate est innervée par des fibres issues du plexus hypogastrique inférieur.
Chez la femme, les glandes para-urétrales, anciennement appelées glandes de Skene, sont parfois désignées comme une prostate féminine.
 
Développement
La prostate est peu développée pendant l’enfance (environ 10 g). Au cours de la puberté, elle entre en phase de maturation et double de taille, par l’action de la testostérone (hormone mâle) secrétée par les testicules. […]

thym 4

Le thym

 
Noms
Nom latin : Thymus vulgaris.
Noms communs : Thym vulgaire, farigoule (de son nom occitan : farigola), frigoule, barigoule, pote.
Étymologie : Son nom vient du grec thymos qui signifie « parfumer » ou thumon qui signifie « esprit » ou « fumée », « offrande (que l’on brûle) » et « parfum », à cause de l’odeur agréable que la plante dégage naturellement ou lorsqu’on la fait brûler (lors des rites religieux). Le nom provient de l’égyptien tham, nom d’une plante servant à embaumer les corps ou de la racine grecque thy, signifiant « exhaler une odeur ».
 
Habitat
Tout le pourtour méditerranéen, sur les coteaux arides : midi de la France, Italie, Espagne, Portugal, …
 
Histoire et mythologie

Les Égyptiens et les Étrusques utilisaient le thym mélangé aux onguents pour embaumer leurs morts. Le thym fait encore partie des ingrédients utilisés par les embaumeurs et les thanatopracteurs.
Les Grecs en brûlaient devant l’autel de leurs dieux, les places publiques et les riches demeures, pensant que cette plante était source de courage ; ils en mettaient aussi dans leurs plats ; le thym était aussi utilisé à profusion comme parfum stimulant qu’ils versaient dans leur bain ou dont ils s’oignaient le corps. […]

rhume6

Sens symboliques de la rhinite allergique

 
 
Voici quelques pistes du sens symbolique de la rhinite allergique qu’utilise l’inconscient pour s’exprimer.
 
 
 
Émotions

Congestion émotionnelle. Répression des émotions, des sentiments, des énergies.
Peurs rituelles, annuelles.
Irritation, frustration, colère, blocage, enfermement, étouffement, insécurité.
N’ose pas se montrer tel qu’il est, peur de la réaction des autres
Soucis, manque de temps pour soi
Enfermement, sclérose dans des habitudes, refus-peur d’évoluer.
Anxiété pour l’avenir (changement).

Croyances

Persécuté.
Coupable, culpabilité.
Infériorité. […]

Guide pratique femme

Le Guide pratique des Plantes médicinales pour la femme

Le Guide pratique des plantes médicinales pour la femme est proposé en précommande ci-dessous.

Ce guide pour la femme permet une automédication par les plantes pour des symptômes et troubles récurrents et/ou d’accompagner un traitement classique après le diagnostic d’un médecin.

Il propose les meilleures plantes pour soulager la majorité des troubles de santé pouvant survenir dans la vie d’une femme. Il montre comment utiliser la phytothérapie (médecine par les plantes) pour retrouver et conserver sa santé naturelle.

La première partie du livre détaille les principales plantes à connaître pour la vie féminine. Par exemple, l’alchémille.
La seconde partie liste les plantes complémentaires aux précédentes, d’un usage moins fréquent ou spécifique à un symptôme. […]

aubépine-fl-fr-feuille-3b7ecae

L’aubépine

 
Noms
Nom latin : Crataegus oxyacantha ou Crataegus laevigata, Crataegus monogyna.
Noms communs : aubépin, cenelier, cenellier, senellier, épine blanche, épine de mai, bois de mai, valériane du cœur, bonne de nuit, perrette (en Camargue).
Étymologie : le mot Crataegus vient du latin crataegos transcrit du grec krataegos ou kratos signifiant force (allusion à la dureté du bois, lequel a beaucoup servi à fabriquer leviers, manches et poignées d’outils et autres articles du genre). « Aubépine » est un mot féminin qui vient du vieux français « aubespin », lui-même issu nom du latin « alba spina », qui signifie « épine blanche ». Ses épines courtes et acérées ont donné le nom d’espèce oxyacantha (de oxus : aigu, akanta : épine). Le fruit est une petite drupe rouge appelée cenelle. On pense que « cenelle » vient du latin populaire acinella, de acinus « grain de raisin », « pépin ». Au Québec, « cenelle » est devenu « senelle », et l’aubépine est devenue un « senellier ». […]

muguet 1

Le muguet

 
Noms
Nom latin : Convallaria maialis ou majalis.
Noms communs : muguet des bois, lis des vallées, lys ou lis de mai, clochette des bois, grelot, grillet, amourette, gazon de Parnasse, larmes de sainte Marie.
Étymologie : le nom muguet, connu dans les textes depuis 1200 sous la forme mugue ou musguet, c’est un dérivé de musc, musqué, sans doute une altération de muscade, en raison du parfum de la fleur ressemblant à celui de la noix de muscade appelée au XIVe siècle « noix de muguette ».
 
Habitat
Toute l’Europe, jusqu’à 2000 m, dans les sous-bois frais, chênaies et hêtraies.
 
Histoire, mythologie et symboles
Le muguet fleurit quand vient le printemps. […]

guide-pratique-printemps

Le Guide pratique des médecines naturelles pour le printemps

Le Guide pratique des médecines naturelles pour le printemps est disponible en .pdf ci-dessous.

Ce guide des remèdes naturels pour le printemps permet une automédication pour des symptômes et troubles bénins ou d’accompagner un traitement classique après le diagnostic d’un médecin.

Il met l’accent sur la prévention, mais propose des solutions diverses pour soulager la majorité des troubles de santé pouvant survenir au printemps.

Il fait appel à la phytothérapie (plantes), l’aromathérapie (huiles essentielles), la naturopathie (dont les conseils d’alimentation, d’hygiène de vie et des remèdes de grand-mère les plus efficaces), l’homéopathie, etc.

Il propose enfin en fin d’ouvrage une pharmacie d’urgence à posséder ou à emporter avec soi.

Ce guide pratique est à posséder sur son PC, sa tablette ou son téléphone mobile afin d’avoir dans la poche les bons réflexes de santé naturelle pour le printemps, pour une purification naturelle !

Profitez du prix « cadeau » de ce guide à 27 euros (au lieu de 37 euros) !

Bonus :

Mises à jour gratuites,
Guides pratiques des médecines naturelles des autres saisons à prix promotionnel.

 
Table des matières
Introduction.. 5

Comment utiliser ce livre. 5
Choix des symptômes. 5
Choix des thérapies. 5
Abréviations utilisées. 5
Automédication. 6
Homéopathie. 6
Naturopathie. […]

radiothérapie 1

Radiothérapie et homéopathie

 
Protocole homéopathique pour radiothérapie
Tous les jours, 2 fois par jour, appliquer la pommade au calendula LHF sur la zone irradiée, réchauffée dans le creux de la main (au moins 4h avant une séance de radiothérapie ou après).
 
1ère et 2è semaine, (ou 1ère semaine si radiothérapie de 3 semaines) :

Lundi à vendredi, 3 granules à laisser fondre, 15 à 30 minutes avant […]

changements-heure-4

Décalage de l’heure été

 
Ensemble des symptômes d’adaptation au décalage horaire : insomnie d’endormissement, réveils nocturnes ou précoces, somnolence le jour, baisse de la capacité de travail, troubles de l’humeur (irritabilité, angoisse, déprime, …) ou de l’appétit. Voici quelques conseils naturels pour mieux préparer son organisme à se lever et se coucher une heure plus tôt.
Traitement préventif et curatif (adultes et enfants scolarisés)
Naturopathie

Dînez léger et tôt : facilite une digestion facile qui favorise votre endormissement.
Privilégier les repas riches en protéines la journée et riches en glucides le soir (fruits frais ou en jus avant le repas, éventuellement riz ou sarrasin plutôt que blé).
Cure de vitamine C (donne de l’énergie et n’empêche pas de dormir) : agrumes, acérola, persil, choux, roquette, …
Pas de café, ni de thé dans l’après-midi et le soir. Cola à supprimer.
Pas de sport dans la soirée. Mieux vaut rester tranquille : une petite marche après le dîner sera bien plus profitable.
Prenez une tisane calmante, genre tilleul menthe ou verveine methe, 1 heure avant le coucher.
Bouclez PC, tablette et smartphone et fermez la télé de bonne heure : la luminosité et les ondes des écrans nuisent au sommeil. […]

radiothérapie 1

Radiothérapie et aromathérapie

La radiothérapie est un traitement auquel recourt des personnes présentant un développement de cellules cancéreuses. Cependant, la radiothérapie présente des effets indésirables et en particulier, elle peut causer ce que l’on appelle une brûlure de radiothérapie. Pour cela, les huiles essentielles (HE) par voie cutanée permettent de s’en protéger et atténuer le risque de ce type de brûlure.
 
Les HE conseillées sont les suivantes :

Tea Tree
Lavande
Niaouli (déconseillée dans le cas d’antécédent de cancer hormono-dépendant, sein par ex.)

 
Les crèmes grasses et huiles végétales sont fortement déconseillées par les radiothérapeutes avant traitement. En effet, si la peau est grasse, il peut se produire une légère diffraction des rayons qui vont brûler un peu plus le tissu cutané. Les HE ci-dessus sont donc à utiliser pures sur la peau.
 
Protocole exemple :

Deux ou trois jours avant la séance, on peut commencer l’application de 3 à 5 gouttes d’HE pure sur la zone concernée. Éviter les traits de marquage qui risquent d’être effacés. Ces deux ou trois jours permettent de vérifier que votre peau tolère parfaitement cette HE (pas d’irritation ni rougeur). […]